logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/08/2011

Lettre ouverte à tous les parents méchants

Lettre ouverte à tous les parents méchants.
Par un Neuropsychologue


Un jour, quand mes enfants seront assez vieux pour comprendre la logique qui motive un parent, je vais leur dire, comme mes parents méchants m'ont dit:
Je t'ai aimé assez pour te demander où tu allais, avec qui, et quand tu serais de retour à la maison...
Je t'ai aimé assez pour être patiente jusqu'à ce que tu découvres que ta nouvelle meilleure amie ou ton grand copain, n'était pas fréquentable....
Je t'ai aimé assez pour me tenir plantée là dans le cadre de porte pendant deux heures tandis que tu nettoyais ta chambre, une affaire de 15 minutes en principe !
Je t'ai aimé assez pour te laisser voir la colère, la déception et les larmes dans mes yeux. Les enfants doivent apprendre que leurs parents ne sont pas parfaits.
Je t'ai aimé assez pour te laisser assumer la responsabilité de tes actions même lorsque les pénalités étaient si dures qu'elles ont presque brisé mon coeur.
Mais surtout, je t'ai aimé assez pour dire NON même quand je savais que tu me détesterais pour ça. Telles étaient les batailles les plus difficiles de toutes. Je suis heureuse de les avoir gagnées, parce qu'à la fin, tu y as gagné aussi. Et un jour, quand tes enfants seront assez vieux pour comprendre la logique qui motive des parents «méchants», tu leur diras :
Vos parents étaient ils méchants?
Les miens l'étaient
J'ai eu les parents les plus méchants du monde entier ! Pendant que d'autres enfants mangeaient des sucreries pour les repas, j'ai dû manger des céréales, des oeufs, et des légumes. Quand d'autres ont eu du Coca et des hamburgers pour le dîner, j'ai dû manger de la viande, du fromage,des crudités et des fruits... Sans oublier toutes ces crêpes et gâteaux que ma maman nous a faits... Et vous pouvez
deviner que ma mère m'a fait des dîners qui étaient différents de celui des autres enfants.
Mes parents ont insisté pour savoir où j'étais en tout temps. On aurait pu croire que j'étais enfermée dans une prison. Ils devaient savoir qui mes amis étaient et ce que je faisais avec eux.. Ils insistaient si je disais que je serais partie pour une heure, pour que ce soit seulement une heure ou moins..
J'avais honte de l'admettre, mais mes parents ont enfreint la loi sur la protection des enfants concernant le travail en me faisant travailler. J'ai dû faire la vaisselle, mon lit (quelle horreur!), apprendre à faire la cuisine, passer l'aspirateur, faire mon lavage, vider les poubelles et toutes sortes d'autres travaux cruels.... Je pense qu'ils se réveillaient la nuit pour imaginer de nouvelles tâches à me faire
faire...
Ils ont toujours insisté pour que je dise la vérité, juste la vérité et rien que la vérité. Au moment où je suis devenue adolescente, ils pouvaient lire dans mon esprit et avaient des yeux tout autour de la tête. Puis, la vie est devenue vraiment dure !
Mes parents ne laissaient pas mes amis juste klaxonner quand ils venaient me chercher. Ils devaient venir à la porte pour qu'ils puissent les rencontrer. Pendant que chacun pouvait fréquenter un ou une petit(e) ami(e) quand ils avaient 12 ou 13 ans, j'ai dû attendre d'en avoir 16.
À cause de mes parents, j'ai manqué beaucoup de choses que d'autres enfants ont expérimentées. Je n'ai jamais été prise pour vol à l'étalage, vandalisme, alcoolisme, ni même arrêtée pour tout autre crime. C'était «tout de leur faute».
Maintenant que j'ai quitté la maison, je suis instruite et une adulte honnête. Je fais de mon mieux pour être un parent méchant comme mes parents l'étaient.
Je pense que c'est ce qui ne va pas avec le monde aujourd'hui. Il n'y a pas assez de parents méchants!
Merci donc à toutes les parents qui ont été assez méchants dans notre jeunesse pour nous apprendre à être de méchantes bonnes personnes.


Stéphanie CHARIOT-AUCHERE
Neuropsychologue -

 

(Document transmis par une collègue de travail de Pierre).

16:34 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (12)

Commentaires

Je souhaite à tous les enfants d'aujourd'hui les mêmes parents que les tiens. Les miens étaient aussi comme ça.Beaucoup d'enfants sont très mal éduqués, moi qui suit souvent dans un commerce, faut voir de quelle façon je les entend s'adresser à leurs parents et imposer leurs choix sans dire merci ni s'il vous plait. Je suis complétement dépassée par cette façon de faire. Monique R.

Écrit par : monique Ruiz | 13/08/2011

Des parents qui baissent les bras, surtout ne pas lever la main, oh là miséricorde !

Bonne nuit.

Écrit par : judith | 13/08/2011

Alors, j'avais une mère méchante ? Parce-qu'elle était comme cette mère la mienne et je la remercie d'avoir été ainsi. L'Homme et moi avons aussi été des parents méchants mais curieusement, nos enfants nous aiment et je pense que mon fils et ma bru sont des parents "un peu" méchants. Et c'est très bien comme cela.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 13/08/2011

Sur que beaucoup de parents actuels ne sont "pas méchants" mais est-ce vraiment heureux pour l'avenir des enfants ? j'en doute !
Bises

Écrit par : Biche | 14/08/2011

Coucou jolie Josiane !

Et c'est bien vrai pour certains parents , ce texte est bien tourné .
Ici le soleil est là ce matin mais après boum au dessus de chez nous .
Bon dimanche bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 14/08/2011

coucou Josiane
Voila un texte que j'apprécie au plus haut point .Mais c'est avec des parents comme ça que le monde tournerait un peu mieux .je fais partie de ces parents méchants et je n'en ai aucune honte .

Écrit par : heraime | 14/08/2011

Bonjour Josiane

Même si j'ai déjà lu ce texte, je suis de plus enplus d'accord avec ses conclusions. Le laxisme général post mai 68 a conduit des générations d'enfants, adultes maintenant, à ne plus connaitre les limites à ne pas dépassser. Bien des violences actuelles viennent d'un manque d'éducation dès l'enfance.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 15/08/2011

J' en appelle au retour de ces parents méchants pour mettre un cadre avec des limites aux enfants actuels
je suis parfois effarée par ce que je peux voir dans mon quartier
passe une tres belle journée
bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 16/08/2011

oh oui !
ce n'est pas souvent que l'enfant écoute ses parents,
mais c'est les parents qui écoutent trop les enfants
le monde tourne à l'envers !
Bonne soirée ensoleillée

Écrit par : Marie-Thérèse | 16/08/2011

Quand je pense que les filles de 15 ou 16 ans voudraient être totalement libres de faire ce qu'elles veulent maintenant (quand ce n'est pas avant) eh bien je ne peux m'empêcher de penser à ma jeunesse où je n'ai rien pu faire avant d'avoir 21 ans et même là, ma mère m'a encore enquiquinée ; mais là c'était plus que de la méchanceté, c'était de l'acharnement.

Gros bisous,

Écrit par : Aliette | 19/08/2011

L'éducation était peut-être un peu trop stricte dans le temps, mais aujourd'hui, c'est, trop souvent, le laxisme complet ! C'est le règne de "l'enfant roi", hélas !...

Bonne soirée, bises,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 19/08/2011

merci de ton passage chez moi, ton billet est on ne peu plus juste, je suis une mère méchante , parfois pas assez ...mes petites filles ont des parents méchants et c'est très bien ainsi!
les enfants rois sont les rois des malheureux maintenant ou plus tard et leurs parents de beaux couillons ;que peuvent ils faire quand le petit a qui on a toujours dit oui demande la lune? la promettre pour demain ? ou pire dire qu'ils vont appeller le chien...
bises

Écrit par : josette | 26/08/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique