logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/10/2011

robert LAMOUREUX

lamoureux.jpg

Trente ans avant Bernard Tapie il avait émergé au bataillon fatigué des comiques avec des mêmes atouts : une gouaille faubourienne, un bon sens à toute épreuve, un esprit vif, clair et drôle que n'encombrait mille référence littéraire.

Nous avions synpathisés, puis il était devenu mon ami. Un vrai, pensais-je, jusqu'au jour où il avait accepté d'être le premier invité d'honneur d'une série de portraits télévisés dont une chaîne importante venait de me passer commande. Il n'avait subordonné son accord qu'à une unique condition : on ne tournerait pas d'émission en studio, ni chez lui, mais en "extérieur" dans sa rue parisienne où il résidait.

La chance nous favorisa puisque, juste en face de son domicile, nous parvimmes à louer un petit hôtel particulier, cadre que je jugeais idéal en raison de sa classe et de sa proximité.

Les répétitions précédant l'enregistrement devaient durer une semaine. Le premier jour, il ne se manifesta pas, ne voulant pas gêner notre installation. Le deuxième, pas davantage en raison d'un gala en province. Le troisième, il allégua une migraine, transformée en mauvaise grippe le lendemain. Le surlendemain, il perdit une vieille tante à laquelle il était très attaché. Après quoi, il contracta en ratant une marche d'escalier une entorse si douloureuse qu'elle l'empêchait de traverser la rue.

Je commençais à m'inquiéter. Pas trop cependant : j'avais affaire à un grand fantaisiste qui m'avait donné sa parole et que ses dons époustouflants dispensaient implicitement de répétitions.

Le grand jour arriva enfin. Mais pas lui. Il avait contracté une angine. Je le constatais à la voix, encore plus éraillée qu'à l'accoutumée, avec laquelle, au téléphone, il me souhaita

"bonne chance"

(D'après Philippe Bouvard dans son livre "Portraits pour la galerie".(Edition 2009).

07:14 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

croustillant "Lamoureux "vu par Bouvard
bon dimanche

Écrit par : ventdamont | 30/10/2011

C'est bon de lui rendre hommage
Je te souhaite un tres bon dimanche
Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 30/10/2011

j'aimais beaucoup le théatre de ce monsieur , et il nous a enormement fait rire que ce soit avec la taupe, l'amour foot et tant d'autres pieces.
son humour etait bon enfant et n'egratignait personne en particulier .
cela changeait des aristes méchants dont les bons mots sont parfois des coups de fusil pour ceux aux depends desquels ils les prononcent .
bises

Écrit par : josette | 30/10/2011

et oui, une voix unique qu'on pouvait reconnaître, même sans savoir que c'était lui...

Bises et belle journée.

Écrit par : patriarch | 30/10/2011

Nous avons passés de très bons moments "en sa compagnie" !
Bises et bonne journée

Écrit par : Biche | 31/10/2011

Coucou jolie Josiane !
Je l'aimais bien ce gars là avec son humour .
C'est le canard le sketch que je préfère de lui .
Bon lundi bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 31/10/2011

Bonsoir

Ca va, Bouvard ne l'a pas éreinté ! Il était drôle, ce Robert Lamoureux, avec son canard que toute la france reprenait en choeur !! Le lendemain, le canard était poujours vivant. Essaie aujourd'hui, ça marche encore !!

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 31/10/2011

Philippe Bouvard a peut-être connu cet épisode de la vie de Robert Lamoureux. J'ignore les raisons qui l'ont fait agir ainsi ou peut-être que Bouvard exagère ou manifeste en parlant ainsi sa jalousie légendaire (cela ne m'étonnerait pas.) Cela n'enlève pas les bons côtés de Robert. As-tu écouté ses chansons : "L'histoire d'une rose" et "Viens à la maison" ? Pour moi, cet homme était doux et tendre. C'est tout ce que je retiens de lui. Adieu Robert !

Gros bisous,

Écrit par : Aliette | 01/11/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique