logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/11/2011

Conte pour enfant

Le vilain petit canard

Par un beau jour d'été, Maman Cane regardait avec satisfaction sa bande de jolis canetons, tout neufs, juste sortis de l'oeuf.

Mais le plus grand des oeufs était encore entier. "Combien de temps va-t-il encore falloir couver ?" dit Maman Cane contrariée, j'en ai assez !

Enfin l'oeuf se brisa "pip, pip" dit le petit en sortant. Il était grand, laid et tout gris.

La cane était étonnée. "En voilà un énorme caneton !, dit-elle. Voyons, s'il sait nager". Toute la famille s'approcha du ruisseau. PLOUF ! La cane sauta dans l'eau et les canetons plongèrent après elle, même l'affreux gros gris.

Caneton.jpg


 

La cane était rassurée. Mais quand il sortit de l'eau, toute la basse-cour se moqua du pauvre caneton.

"Bouh ! Il est trop laid !".

Le pauvre petit comprit très vite que personne ne l'aimait. Même la fille de ferme lui donnait des coups de pieds.

fermière.jpg


 

Alors, il décida de s'en aller, il s'enfuit jusqu'à un grand marais où toutes sortes d'oiseaux vivaient. Les cygnes étaient les plus beaux. Le Vilain Petit Canard se tenait prudemment à l'écart, mais de loin il les regardait.

Le temps passa. Les cygnes s'envolèrent pour des pays lointains. A l'automne, voulant fuir les chasseurs et la pluie, le caneton gris se réfugia dans une grange. La fermière le trouva.  Voyant qu'il ne pondait pas d'oeufs, elle finit par le chasser.

Alors le Vilain Petit Canard retourna au marais. Il y passa l'hiver, nageant constamment pour empêcher l'eau de geler autour de lui.

Peu à peu l'eau se réchauffa. Le printemps était revenu. Et avec lui les gracieux cygnes blancs que le Vilain Petit Canard admirait tant.

Un jour, un d'entre eux se mit à nager vers lui. Effrayé, le caneton voulut s'éloigner. Mais comme le cygne l'appelait, il s'arrêta. Soudain, il vit son reflet dans l'eau du marais... Il n'était plus gris, mais tout blanc, si grand et si beau, il était un cygne, lui aussi !

 

cygne.jpg

 

 

 

(D'après un conte d'Andersen - Illustration Virginie Chiodo).

07:34 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

'est un des premiers conte que l'on m'a raconté
Tu l'as joliment presenté
Bonne journée
Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 15/11/2011

j'aime encore, c'est vrai que je suis un enfant..... Bises

Écrit par : patriarch | 15/11/2011

Madame Cane avait donc son mari, Monsieur Canard ? (rires)

Courage pour ton opération de l'oeil !

Bonne soirée, bises,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 16/11/2011

Re-coucou !
Je ne la connaissais pas , j'entends juste le titre , le vilain petit canard sans savoir la suite , merci ! maintenant je sais et elle jolie , une revanche de beauté adulte , na !
Bizoux !

Écrit par : françoise la comtoise | 17/11/2011

P.S. :

Il fallait lire : "Madame Cane avait donc trompé son mari..."
Mes excuses,
Gg.

Écrit par : CHAP | 18/11/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique