logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/04/2012

Portrait pour la galerie

Nicolas Sarkozy

sarko.jpg

Par Philippe Bouvard.

Longtemps avant qu'il chaussât les talonnettes de la magistrature suprême, je fus presque à sa hauteur. Au point que durant sa traversée du désert, je l'invitai à déjeuner chez moi tête à tête.

Deux bonnes heures passées à l'écouter énumérer ses impatiences, ses inimitiés, ses ambitions, ses projets, comme je l'avais fait avec Jacques Chirac au banquet de la fête du fromage, organisée par Guy Drut à Coulommiers, mon patelin natal.

Je ne doutais déjà pas qu'un jour prochain il accèderait au sommet qu'il avait commencé à convoiter dans son enfance.

Ce jour là, il me parla aussi de sa vie privée, du coup de foudre qu'il avait ressenti dans la salle des fêtes de la Mairie de Neuilly à la minute même où il avait demandé à Cécilia Cigarner Albeniz si elle acceptait de devenir la femme de Jacques Martin et où elle avait répondu par l'affirmation. Puis il avait évoqué la fidélité des uns, la trahison des autres.

Je le croisais de temps à autre à Deauville, à la Baule, escorté par Cécilia (grande amoureuse sans être tendre) et par leurs enfants respectifs, bientôt suivis par une meute de gardes du corps lorsqu'il redevint ministre.

Je l'ai redécouvert durant une harassante campagne électorale dont je suivis avec passion les principales réunions. J'appréciais sa fougue, sa présence, cette fébrilité qui le poussait à toucher puis à étreindre ses interlocuteurs connus ou inconnus, et cette irrésistible envie de se remettre momentanément au niveau des gens qui l'avaient placé très au-dessus d'eux.

Je l'ai d'autant plus admiré durant sa présidence européenne que j'ai imaginé l'incapacité dont aurait fait preuve sa concurrente malheureuse de mai 2007.

Trois mots continuent à le déterminer : potache, bravache, panache.

Lorsque je vois les fluctuations de ses sondages de popularité, je pense à la confidence de Johnny Hallyday : "Les femmes m'ont quitté pour les raisons qui les avaient poussées dans mes bras".

(Extrait du livre "Portraits pour la Galerie" de Philippe Bouvard - Edition février 2009).

07:21 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Coucou jolie Josiane !
Trop de succès tue l'amour et aussi ça monte à la tête .....
Je ne sais pas si Philippe a changé d'avis depuis 2009 sortie de son livre .
Bon mercredi à Sarrians et bizoux de moi !
Françoise

Écrit par : françoise la comtoise | 18/04/2012

coucou Josiane
Les hommes politiques sont des hommes tout simplement avec leurs qualités leurs défauts, leurs faiblesses et très souvent un orgueil démesuré qui les propulse sur le devant de la scène et les fait s'exclamer : Elysée- moi
Que de promesses n'entendons-nous pas en ce moment !
Gare aux crédules la chute n'en sera que plus douloureuse
Très bonne journée
Bisous

Écrit par : f.jegou | 18/04/2012

Il y pensait en se rasant ! Mais il n'avait besoin de personne pour l'aider, il faisait tout tout seul. Eh oui j'en parle au passé parce qu'il se pourrait bien qu'il ne soit plus là dans quelques semaines...

Ah mon Dieu ! Ces hommes politiques !

Gros bisous pour toi Josiane,

Écrit par : Aliette Lydia | 18/04/2012

Il était fait pour rester grouillot , mais pas pour être président, même pas ministre.... d'ailleurs c'est ainsi qu'il a commencé, mais comme grouillot il a mangé à tous les râteliers, ce qui lui vaut aujourd'hui , beaucoup d'inimitiés..

Bonne journée.

Écrit par : patriarch | 19/04/2012

les 22 avril et 6 mai, la France est dans nos mains !
essayons de faire le bon choix....
ensuite, on verra bien à quelle sauce on sera manger !!!! hé hé hé !
----------
la prochaine note que je vais mettre sur mon blog, sera en ton honneur.
Je te le dévoile, car j'ai vu quelque chose qui m'a fait sourire et amusé...

je t'en dis pas plus, tu vas "cogiter" un petit moment .... (j'me marre d'avance !)

tu ne veux pas faire mon défi que je viens de lancer hier ???
allez.... s'te plait ! gentille Josiane !!!

bisou bisou

Écrit par : Marylène | 19/04/2012

Bonsoir Josiane,
ça y est j'ai publié une note sur mon blog en ton honneur.
ne soit pas surprise !!! (hi hi hi)
bisou bisou

Écrit par : Marylène | 19/04/2012

Comme je ne venais pas forcément voir la figure populaire du haut de la note, c'est à toi Josiane la star du blog de Marylène que je viens faire un gros bisou et te féliciter pour ton joli blog
bisous
Christiane

Écrit par : Christiane | 20/04/2012

Gros bizoux à notre ainée et bonne journée !
Françoise

Écrit par : françoise la comtoise | 20/04/2012

allez bisous belle jeunesse !
qui parle de compter les années?
quand on aime on ne compte pas!

Écrit par : josette | 20/04/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique