logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/09/2012

Journée du 12 septembre 2012

J'ai bien "bourlingué" à préparer le repas :

Aprés l'apéritif et les amuses-gueules :

- Petites tomates garnies de mousse de thon (mousse préparée la veille)

- Rosbiff (dont j'ai, chose étonnante, bien réussi la cuisson)

- Haricots verts et champignons de Paris au jus.

- Salade verte

- Fromages (3 sortes)

- Charlotte aux fruits (recette de ma tante Huguette)

Nous n'étions que 7 : ma grande soeur Lucette, mon beau frère Guillaume, mon neveu Michel, mon 2ème fils Frédéric, ma belle-fille Christiane, Pierre et moi.

 

 Image_01.jpg

Image_02.jpg

 

Une pluie de cadeaux : bouquets, plante verte (bromelia brigada), vapo eau de parfum Dior "Dolce Vita", nougats.

Image_03.jpg

et j'ai soufflé sur mes 82 ans.

 

Image_04.jpg


Et puis des coups de fil de mes petits enfants et de mon fils ainé Claude, qui viendront à une autre occasion...

Le temps malheureusement ne nous a pas permis de nous ébattre sur la terrasse, enfin terminée, ou au jardin, mais cela ne nous a pas empéchés de bien manger, de boire et de bien rigoler. 

Pierre a passé quelques photos , chacun se rappelait des souvenirs, apportait une anecdote.

Un petit tour de la maison tout de même pour faire glisser le repas ; quelques gouttes tombaient, le mistral soufflait et pas chaud...

Nous n'avons pas trainé et sommes rentrés pour déguster le gateau d'anniversaire offert par Pierre : une charlotte aux fraises (mais cette fois patissière), arrosée avec une Blanquette de Limoux.

Puis il a été l'heure pour tous les invités de reprendre la route, après s'être bien embrassés "pour de vrai" comme le dit ma soeur, et non par téléphone.

Ma belle fille Christiane, comme à son habitude, avait rempli au fur et à mesure le lave vaisselle. J'ai dû refaire une autre fournée, la machine n'étant que de 8 couverts.

Le ventre encore bien plein, un yaourt au repas du soir a suffi. Un peu lasse tout de même, je n'ai pas fait long feu et me suis couchée plus tôt que d'habitude. 

Heureuse d'avoir commencé aussi bien l'année de mes 83 ans en attendant une autre belle journée l'année prochaine !

11/09/2012

Proverbe expliqué

Qui aime bien, chatie bien.

Le principe énoncé par ce proverbe a longtemps correspondu à une évidence.

En particulier, le recours à la violence dans l'éducation des enfants allait de soi.

Au départ une nature considérée comme mauvaise et qu'il fallait redresser, d'où une éducation qui s'apparentait à un dressage.

Dans les écoles, les châtiments corporels étaient admis par tout le monde. Ce n'est plus le cas aujourd'hui où un enfant ayant reçu une fessée pourra bientôt produire ses parents devant un tribunal.

En Afrique durant l'époque coloniale, les instituteurs se servaient de badines appelées "chicotes". Certains maîtres en avaient même plusieurs auxquelles ils donnaient des noms et qu'ils choisissaient en fonction de la gravité de la faute. Une enquête auprès de nombreux instituteurs de Côte d'Ivoire portait sur les raisons qui les avaient poussés à choisir ce métier. L'un des maîtres répondit qu'il avait été tellement ""chicoté" durant son enfance qu'il avait envie de chicoter à son tour.


("Proverbes expliqués" - De Paul Desalmond - Yves Stalloni).

-----------------

 

humour-eleve-modele-300x266.gif


Nous avons regardé l'émission sur France 3 : "Quand nous étions écoliers" diffusée le mercredi 5 septembre.

"...Grâce a une foule d'archives inédites une leçon d'histoires trés agréables à regarder.

..."L'école de la iii° République fondée en 1881 par Jules Ferry où enfants de paysans, d'ouvriers et de notables apprenaient à lire, écrire et compter gratuitement sous la férule d'instituteurs sévères et dévoués, baptisés "Les Hussards noirs de la République".

Ce documentaire se penche sur l'évolution de l'école primaire et s'interroge sur la crise que l'école traverse aujourd'hui"...

(Relevé dans "Notre avis" sur Télé 7 jours).


05/09/2012

AQUI SIAN BEN (suite)

Les résidents ont la parole.

 

Le saviez-vous ?

 

Le drapeau de la Corse a été adopté par Pascal Paoli en 1755 et est basé sur un drapeau traditionnal utilisé précédemment.

Il représente une tête de Maure en noir portant un bandana blanc sur son front, le tout sur un fond blanc.

La tête du Maure est d'origine aragonaise, suite à la domination du royaume catalano aragonais sur les iles méditerranéennes que la symbole est arrivé en Sardaigne et en Corse.

Auparavant le bandana couvrait ses yeux, mais Paoli a souhaité qu'il soit surélevé afin de symboliser la "Libération" du peuple corse.

La tête de Maure figurait également sur les pièces de monnaie corses.

-----------------

 

Origine de l'expression "apprendre par coeur"

Ce n'est qu'à partir du 19ème siècle que l'homme a commencé à découvrir les secrets du cerveau et ses rapports avec le comportement et la mémoire.

L'expression "apprendre par coeur" date du moyen âge. Car depuis la nuit des temps, le coeur a été considéré comme l'organe responsable de l'intelligence, des sensations et de la mémoire, du fait de l'accélération du rythme cardiaque lors d'une activité cérébrale intense.

L'expression est encore utilisé dans plusieurs langues comme l'arabe.

--------------------

La minute de silence...

Deux minutes de silence en Angleterre et non pas une comme en France.

La minute de silence est un signe d'hommâge d'origine française, née le 11 novembre 1919 pour commémorer le premier anniversaire de l'armistice de 1918 et rendre hommâge aux victimes de la première guerre mondiale, cette formule commune a permis le remplacement de la prière d'où sa compatiblité avec toutes les religions.

En Angleterre et généralement chez les pays anglo-saxons, ce moment de méditation et de recueillement dure deux minutes : une pour les morts et une pour les survivants.

---------------------

Un peu d'humour !!

- Adrienne, 3 ans contemple un paon entrain de faire la roue : "Regarde maman il a des autocollants plein partout !".

- Sébastien 4 ans pleure devant son assiette. Son père insiste pour qu'il mange, tandis que sa mère lui dit : " ne pleure pas ça ne marche pas". L'enfant répond : "Mais des fois ça marche...".

- Laure 4 ans attend avec impatience de retrouver ses grands-parents pour les vacances à qui elle demande au téléphone : "Mamie c'est à quelle heure les vacances ?".

- Théo 3 ans, se lève et regarde par la fenêtre. Voyant le ciel nuageux, il dit à sa mamie : "Mamie il n'est pas réveillé le soleil".

- En sortant de l'eau Grégory 6 ans déclare : "Maman j'ai les jambres, elles claquent des dents"'.

- En expliquant à sa soeur ce qu'est une momie, Marion 5 ans, explique : "Ben du vois dans le temps en Egypte, ben les morts ils les entouraient de sopalin".

__________________

 

 

bkague.jpg

 

(Extrait du recueil trimestriel établi par les Résidents). 

29/08/2012

"A qui sian ben"

Ici, on est bien

Résidence "Anne de Ponte" à Sarrians

medium_DSCF0662.2.jpg

Les résidents ont la parole :

Le Vaucluse

Ce département est celui que je préfère de toute la Provence

La diversité de ses paysages où alternent côteaux, plaines et montagnes, sa nature généreuse qui offrent en toutes saisons une infinie variété d'arbres, de fleurs et de fruits en font une fête permanente pour les yeux et que serait un village provençal sans une place avec "les platanes", son église, ses terrasses ou ses fontaines et son jeu de boules.

(écrit par Maguy)

----------

Pensée

La sagesse africaine dit  :

"Laisse faire le temps, tout viendra avec le temps". Mais nous, européen, en voulant gagner du temps, nous avons perdu notre temps et un jour viendra où nous n'aurons plus le temps. "

(Frère de Maguy)

-----------------

Citation

Le chagrin n'est pas un état d'esprit, mais une réalité physique, un vide, une chappe de souffrance intolérable qui interdit toute consolation. La seule façon de la protéger consiste à dresser un rampart entre toi et les autres.

(d'une résidente)

------------------

Prière amérindienne choisie par une résidente

(auteur inconnu)

"Quand je ne serai plus là, lachez moi ! laissez-moi partir car j'ai tellement de choses à faire et à voir ! soyez reconnaissants pour les belles années pendant lesquelles je vous ai donné mon amour ! Vous ne pouvez que deviner le bonheur que vous m'avez apporté !

Je vous remercie pour l'amour que chacun m'a démontré ! Maintenant il est temps pour moi de voyager seul. Pendant un cours moment vous pouvez avoir de la peine. La patience vous apportera réconfort et consolation. Nous ne serons séparés que pour quelques temps !

Laissez les souvenirs apaiser votre douleur ! Je ne suis pas loin ! Si vous avez besoin, appelez-moi et je viendrai ! Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là, et si vous écoutez votre coeur, vous sentirez clairement la douceur de l'amour que j'apporterai !

Quand il sera temps pour vous de partir, je serai là pour vous accueillir. N'allez pas sur ma tombe pour pleurer ! Je ne suis pas là, je ne dors pas ! Je suis les mille vents qui soufflent, je suis le scintillment des cristaux de neige, je suis la lumière qui traverse les champs de blé, je suis la douce pluie d'automne, je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin, je suis l'étoile qui brille dans la nuit !

N'allez pas sur ma tombe pour pleurer, je ne suis pas là, je ne suis pas mort.

========================

(Extrait du recueil trimestriel établi par les résidents)

 

18:10 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (7)

22/08/2012

Travaux d'amélioration de la maison

travaux 2.jpg

 

Après la vente de terres (héritage entre les 3 garçons de leur père) Pierre a décidé avec ce pécule d'apporter des améliorations à sa maison.

D'abord refaire la marche d'accès à la terrasse (trop haute,  en faire une intermédiaire) et élargir celle devant la porte d'entrée et celle de la porte-fenêtre..

Ensuite ajouter une rampe devant et sur le côté de la maison.

Poser une marquise au-dessus de la porte d'entrée.

Ces travaux ont été faits du 4 décembre 2011 au 19 janvier 2012.

Le maçon nous dit revenir en mars couler la dalle de descente de garage et entreprendre le tour de la terrasse en posant une rambarde en fer forgé (identique aux rampes d'escaliers).

Mars passe, mais le maçon ne revient pas.

Le 26 mars Pierre tél, n'obtient pas de réponse. Envoie un email, ne répond pas ainsi de suite... avril, mai, passent.

Finalement le 11 et 12 juin le maçon vient couler la dalle de descente du garage.

Le 15 courte apparition de 11h00 à 11h30 pour vérifier la dalle ???

Le 16 de 14h00 à 15h30 rectifie la dalle (quelques trous s'étant formés à cause de la pluie).

devant garage 2.jpg

Doit revenir finir le tour de la terrasse en fer forgé... mais quand ?...

Le 25 vient sceller 3 piquets de soutien de la rambarde autour de la terrasse : 2 h le matin - 2h l'après midi.

Revient le 3 juillet et installe un morceau de la rambarde dans la matinée.

rampe et début terrasse.jpg

(on aperçoit la 2ème rampe  côté angle de la maison)

Nous sommes le 12 juillet, le maçon n'est pas revenu...

Le 18 juillet, après un coup de fil de Pierre, le maçon vient tout le jour, modifie en supprimant des barres et en ajoutant des rosaces et finit rampe côté maison.

escalier ouest.jpg

Le 19, scelle trois piquets au sol pour soutien de la rambarde.

Revient le 31 tout le jour : soudure d'une partie de la rambarde.

Le 1er août tout le jour : termine soudure rambarde.

tambarde face.jpg

rambarde est.jpg

 

Nous l'attendons pour poncer et peindre la rambarde...

 

Maison2.jpg

Vue avant les travaux (année 2003)

 

(Note écrite en plusieurs fois depuis décembre 2011)

A suivre...

16:07 Publié dans Maison | Lien permanent | Commentaires (15)

12/08/2012

Le chat et le veau

Bonjour,

Allez donc voir le blog de Pierre.

Pour vous qui n'avez pas regardé l'émission "L'amour est dans le pré" sur M6 vous serez surpris.

 

Bonne journée.
Bises. Josiane. 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique